Le rempotage des Orchidées


et la division des Orchidées







la collection
le rempotage
mesurer la lumière
diaporama

Accueil Parc
Commençons par le commencement : Pourquoi faut-il rempoter ? En premier lieu parce que le substrat (le support de culture, généralement des morceaux d'écorce de pin) va se décomposer ce qui risque d'entraîner une pourriture des racines et de plus apporte un excès de nourriture à votre orchidée. Cela peut se produire après 2 à 5 ans selon les cas, il faut examiner avec soin le substrat pour s'en rendre compte.
Ce n'est pas parce que des racines sortent du pot par le dessus qu'il faut rempoter.
le rempotage
Et maintenant, QUAND faut-il rempoter ? Au moment où apparaissent de nouvelles racines, comme vous pouvez le voir sur la photo ci-contre, (ou un peu avant : quand les nouvelles racines n'ont pas encore collées au substrat) en effet le rempotage va en abîmer pas mal et ce moment est celui qui traumatisera le moins votre orchidée.


le rempotage
Le moment idéal est le même pour les orchidées à croissance monopodiale c'est à dire dans une seule direction, qui ne font pas plusieurs pseudobulbes ce qui est le cas des Phalaenopsis ou ici d'une Doritis.


le rempotage
Donc le moment est venu ! commençons par préparer le nouveau substrat, en milieu tropical nous utilisons souvent des fougères arborescentes (enfin ceux qui en ont dans le jardin !) mais généralement ce sont des écorces de pins (en moceaux idéalement assez gros, elles amènent la nourriture et un peu d'acidité) qui s'accorderont bien avec un peu de charbon de bois (non traité ce qui amène un peu d'alcalinité et est antiseptique) et un peu de gravier ce qui favorisera la stabilité du pot et le drainage.
Attention, il est souvent vendu en jardinerie un "substrat à orchidée" qui se rapproche du terreau et ne convient que pour les Cymbidiums ou les orchidées terrestres.


le rempotage

Et voila l'orchidée est sortie de son pot ! On voit qu'il y a du travail : enlever délicatement tout l'ancien substrat, couper les éventuelles racines noires ou très abimées.


le rempotage

Ouf, une bonne chose de faite... reste encore à nettoyer les racines à l'eau et éventuellement à l'aide d'une brosse à dent (en frottant doucement !)


le rempotage


Ce coup-ci c'est bon.

le rempotage


Même chose avec cette orchidée Spathoglottis qui est terrestre, une bonne coupe de 'cheveux' ne lui fera pas de mal. Elle aura bien sûr droit à un substrat différent, plus proche du terreau, mais très bien drainé donc en rajoutant du sable ou encore des bases de frondes de fougères non arborescentes.


le rempotage


Et voila on se sent mieux.

le rempotage
Et voici une Cattleya dont le nettoyage est terminé, vous noterez que le rempotage est le moment également de la division pour les orchidées à pseudobulbes.
Il faut penser à laisser, au moins sur une touffe, au moins 4 anciens pseudobulbes derrière le bulbe actif ce qui garantira une floraison l'année suivante sinon cela sera plus long.


le rempotage

Et on refait tout en sens inverse maintenant...D'abord un peu de gravier au fond du pot bien nettoyé (Au fait : avant de commencer on nettoie parfaitement les outils, sécateur, ciseaux bien coupants et brosse à dent)


le rempotage

une couche de substrat par dessus.

le rempotage
Et on dispose la plante, racines étalées quand c'est possible ou sinon on tient la plante et on fait 'monter' les couches de substrat. Une astuce consiste à ne mettre au centre du pot que du gravier ce qui permettra au prochain rempotage de ne pas abîmer les racines centrales puisqu'il n'y aura pas nécéssité de changer le substrat au centre du pot.


le rempotage
Et voila c'est fait, le substrat a été monté en laissant toutefois la partie haute des racines hors substrat ou à la limite. Pour une orchidée à pseudobulbe type Cattleya le rhizome, c'est à dire la base des pseudobulbes doit être hors substrat, elle doit reposer dessus en fait.

Pour les feignants je signale toutefois une autre technique : celle du 'surfaçage'. Les orchidées à pseudobulbes ayant souvent tendance à s'élever il suffit de mettre sous un nouveau pseudobulbe quelques morceaux de substrat neuf afin que les nouvelles racines s'y installent plutôt que dans du vieux substrat, ainsi en le faisant tous les ans le 'rempotage' s'en verra très facilité il consistera simplement à couper les vieux pseudobulbes et le substrat qui va avec...

Encore pire : si vous installez vos orchidées en épihytes c'est à dire directement sur un arbre ou une fougère arborescente il n'y a jamais de rempotage à faire...mais pour cela il est vrai qu'il vaut mieux habiter en milieu tropical :)

Pour voir tout cela de visu ce qui sera encore plus efficace, les solutions sont multiples : des amis, le club d'orchidophiles le plus proche de chez vous, ou l'observation lors de vos prochaines vacances en Guadeloupe ou si vous habitez sur notre magnifique île.